vendredi 25 juin 2010

jeudi 24 juin 2010

sandwell district sampler one - function

SÉANCE SUR LE DIVAN.

On ne rigole plus. On pleure. Pleure de joie. À l'écoute de ce somptueux titre tout juste sorti de la fabrique Sandwell District,voici un label qui sait élever nos esprits vers des sphères Techno jusqu' alors encore inexplorées. A mi-chemin entre hypnose et ensorcellement, on s'aperçoit que Function sait nous faire passer par là où on a pas l'habitude d'aller. Un chef-d'oeuvre arpégé, poignant et qui rentrera très vite dans la catégorie des classiques indispensables. Consultation assurément efficace.
 

mercredi 23 juin 2010

Les Femmes dans La Musique Électronique.Women in Electronic music.

Ok, on va dire que 90% des personalités vissées derrière des Technics, ou enfermées dans des studios, sont des hommes. ça, je vous l'accorde. Gente masculine, la déclaration qui va suivre risque bien de heurter l'âme virile qui est en vous car, oui, les femmes ont bel et bien inventé la musique électronique.
J'ai l'honneur de vous présenter trois pionnières du genre: Delia Derbyshire, Doris Norton, et Laurie Spiegel . La liste est longue mais mon attention a décidé de se porter sur elles, plus particulièrement. Ces femmes ont en commun les synthés, les Moogs, les amplificateurs, les distorsions, les structures sonores, l'expérimental mais surtout l'Avant-Garde à tous les niveaux de leurs créations. Il est impératif de souligner que la plus grande partie de leurs travaux datent des décennies 60-70 et 70-80. A l'écoute de ceux-ci, on s'aperçoit vite de l'influence de leurs innovations sur les musiques tel que le Rock Progressif, le Krautrock, la New-Wave, Cold Wave, Dark Wave, la Techno, l'Industriel, l'Electroclash pour ne citer qu'elles. Leur marge sur la musique de l'avenir est maintenant devenue, la bande son d'aujourd'hui.
On a le droit d'imaginer que les étoiles montantes telles Chloé ou Tama Sumo reprendront le flambeau dignement.
Ce billet est dédicacé à l'artiste Pascale Kutner.
Ok, let's say 90% of the persons sealed behind Technics or locked in little rooms, are men. I agree with you on that. Male sex, the following declaration might hurt your virile soul because, yes, women invented electronic music.
I have the honor to introduce you to three major pioneers: Delia Derbyshire, Doris Norton and Laurie Spiegel. There 's a long list but my mind decided to lean, most perticularly, on her. These women have in common synthesizers, Moogs, amps, structures sonores, experimental, but most of all their Avant-Garde artistic visions are outstanding. It is important to point out the fact that a big part of their work dates from the 60's through the 80's decades. Listening to those above, we quickly notice the huge influence of their innovations on musics such as Progressiv Rock, Krautrock, New-Wave, Cold Wave, Dark Wave,  Techno, Industrial, Electroclash. Their fringe future music is now the soundtrack of today.
We are allowed to imagine that rising stars such as Chloé or Tama Sumo will take up the torch with dignity.
  This review is dedicated to the artist Pascale Kutner.










mardi 22 juin 2010

Luc Moullet - Anatomie d'un rapport - extrait

MARRE MARRE MARRE DE CETTE DIALECTIQUE!

Terre's Neu Wuss Fusion - She's Hard [Original Mix]

PLAYING FAVOURITES: DJ SPRINKLES.


Silence Magazine sera toujours là pour vous rappeler l'actualité de cet artiste dont on admire le parcours, l'engagement, et surtout l'oeuvre magistrale au sein de l'histoire de la musique électronique. Voici une interview donnée il y a quelques mois pour le site Resident Advisor où Terre Thaemlitz commente sa liste de disques préférés. Propos recueillis par l'excellent DJ,chroniqueur dans les revues De:Bug, Resident Advisor, Sounds Like Me et aussi au commande(avec Stefan Goldmann)du label Macro: Finn Johannsen.

lundi 21 juin 2010

ROBERT HOOD-OMEGA M-Plant 2010

La chronique du dernier homme sur terre poursuivi par un groupe de fous déments, luttant contre la solitude et ses propres psychoses. Tel est le scénario de l'éminent dernier album de Robert Hood, jadis activiste de la milice Underground Resistance et maître incontestable de ce qu'on peut appeler, dans son sens noble du terme, "la techno-minimale". Métallique, tranchant, brut, et sans compromis, le genre d'album capable d'avoir des effets irréversibles sur votre mémoire.
Dans The Family Watches, Hood nous laisse un message codé en morse, saurez-vous le décrypter?

jeudi 17 juin 2010

HOUELLEBECQ ANNONCÉ.

Événement:Michel Houellebecq sort un nouveau roman qui paraîtra le 8 septembre chez Flammarion et qui s'intitulera La Carte et le Territoire. A cette occasion, j'ai pensé qu'il était judicieux de joindre l'utile au très utile en vous remémorant ça. ou comment retrouver la solitude dans un wagon Alsthom, revoir des jeunes filles qui font des mots fléchés et manger des paninis saumon rue de Choiseul au milieu des pics de pollution parisiens.


Vous l'avez compris, ceci est une invitation à (re)découvrir ce qui fut, il y a tout juste dix ans, l'opus français le plus réussi depuis la saga Gainsbourienne. Merci à Bertrand Burgalat.
L'écrivain-poète n'est pas un chanteur, mais la rencontre improbable du visionnaire musicien et de cette voix connue, aboutit à la création d'un album frôlant la perfection. Bien évidemment, les textes extraits notamment du Sens du Combat, de Rester Vivant et de Renaissance, ne laissent pas de marbre. Par ailleurs, j'aimerais mettre en lumière un morceau qui constitue, d'après moi, un véritable miracle. Célibataires est un chef-d'oeuvre kraftwerkien mais pas seulement. On peut aussi entendre les spectres d'un Carl Craig ou d'un Juan Atkins. Célibataires est une pure représentation de nos existences linéaires voire monotones. L'autoroute digitale d'une présence humaine que je croiserais volontiers.

Michel Houellebecq is one of our great poet-writer. He will be soon out with a new book, and for that occasion, I wanted to (re)introduce you to this .

mardi 15 juin 2010

CHRONIQUES DU DANCEFLOOR de DIDIER LESTRADE. (Libération 1988-1999)

Voilà, c'est fait. Je suis contente. Je viens de faire l'acquisition, de ce qui était, depuis plusieurs semaines, l'objet de mon désir. Alors, je ne vais pas trop longuement m'étendre sur le contenu de celui-ci, d'une part parce que le titre est explicite, d'autre part parce que presse et blog spécialisés s'en sont parfaitement bien chargés.
En revanche, je tenais quand même à lever mon verre à L'Éditeur Singulier pour avoir mis au monde ce si beau projet. Il est vrai que durant la période de la sortie des chroniques, il m'arrivait souvent d'acheter Libé, et nombreuses de mes découvertes via Didier Lestrade, définissent aujourd'hui une grande partie de mon identité musicale. Je suis donc ravie de pouvoir retrouver ses courriers tous réunis dans un même ouvrage. Vivement recommandé.

Zig Zig de Laszlo Szabo-1975

Elle était pas belle là Catherine?
Pour tous ses fans, je viens de trouver cette bien curieuse page.

lundi 14 juin 2010

TERRACE-SEVENTH CITY-DJAX123

Nous tenons à confirmer notre littérale adoration de la scène techno des Pays-Bas, chose que nous n'avions pas faite lors d'un de mos posts du mois de mai, à propos de Wladimir M comme conscience du label Eevo Lute Muzique. Voici son comparse Terrace, (mais aussi Florence) aka Stefan Robbers. Toutes ses productions, aux suaves accents de la ville de Detroit, doivent être impérativement rangées dans vos Ipod, vos étagères ou votre valise de DJ. On retrouve dans ce morceau les puissantes et malades programmations de batteries, mais aussi les profondes et merveilleuses mélodies caractéristiques à Stefan Robbers.Peut-être le meilleur EP provenant de Detroit-début d'époque mais n'étant pas né dans la 7th City? On guette, de très près,  chacunes de ses nouvelles sorties.
Nous vous parlerons ultérieurement des autres artistes et labels hollandais qui savent faire battre nos coeurs de techno endurcis.

R.I.P SIGMAR POLKE

         "J'aime les points", disait-il avec ce grand sourire, "je veux que tous les points soient heureux..."                                                                                                                                                                     

samedi 12 juin 2010

ONI AYHUN-AOR003-B 2009

Basse, sifflet, basse, oiseaux, fleurs, basse, rivière, into the wild, basse, ours, loup, montagne, voyage, résonance, forêt, mélodie, strate, échos, organique, végétal. Ecoutez.

Bass, whistle, bass, birds, flowers, basse, river, into the wild, bass, wolf, bear, mountains, voyage, resonance, woods, melody, stratum, echoes, organic, herbal. Listen.

jeudi 10 juin 2010

FONDATION MAEGHT VERSION 2010.

Je ne dirais pas non à faire de la Fondation Maeght ma nouvelle maison. Complètement rénovée, elle donne envie d'y séjourner d'une manière définitive. Véritable institution à Saint-Paul-de-Vence et bien au-delà, la fondation Aimé et Marguerite Maeght vient de réouvrir ses portes après de longs mois de travaux.Pas de changements au niveau architectural mais plus au niveau technique ce qui permet aux bâtiments de la Fondation de retrouver la pureté de leurs lignes tout en dissimulant une haute technicité. En résumé, on gagne un meilleur confort de visite.
On a la joie de (re)voir sa collection permanente, ses jardins taillés au millimètre et incitant à  l'introspection. Une véritable ode à l'art moderne.
Aficionados de l'art, si vous avez l'occasion d'y passer cet été, une rétrospective d'Alberto Giacometti s'y déroulera du 27 juin au 31 octobre 2010.
Chers lecteurs, je vous ai ramené quelques images:

I wouldn't say no making the Maeght Foundation my new house. Completely renovated, it just makes you want to stay there forever.  This huge institution located in Saint-Paul-de-Vence(South of France) just re-opended its doors after long months of building restoration. No big changes at the architectural level but more on the technical side which allows the foundation to find again its line purity by hiding its high technicity. To sum up, the visitor gains in confort.
We are happy to (re)see its permanent collection, its perfect gardens encouraging towards introspection. A real ode to modern art.
Art aficinados, if you have the occasion of dropping by the area, there will be a full alberto Giacometti retrospective beginning June 27th,ending October 31rst, 2010.
Dear readers, I brought you back these images:





Photos Hardrock Striker.

mercredi 9 juin 2010

SÉANCE RELAXATION.




" Vous êtes bien, parfaitement à l'aise et vous vous rendez compte que vous pourriez prolonger encore pendant un certain temps votre degré de relaxation.
" Mais vous allez maintenant vous faire à l'idée de reprise, à cette idée qu'il va falloir sortir progressivement de ce niveau de conscience particulier entre veille et sommeil.
" Reprenez conscience du niveau de vigilance nécessaire, et du tonus musculaire nécessaire à l'activité. Pour cela vous allez inspirer profondément une première fois. Puis une deuxième fois. Et une 3ème fois.
" Vous reprenez conscience de votre corps, de vos membres. Vous pouvez à présent bouger les doigts, les mains, les pieds, plier les genoux et les coudes.
" Vous reprenez totalement conscience de l'environnement, ici et maintenant.
" Vous pouvez maintenant ouvrir tranquillement les yeux. Vous reprenez conscience de tout le positif qui vous entoure et vous vous étirez profondément.
" Quand vous aurez l'impression d'avoir suffisamment récupéré, vous vous levez tout doucement, à votre rythme."

mardi 8 juin 2010

RON TRENT-THE NATURE OF RETRIBUTION 1995

Bon ok,vous allez me dire "classique de chez classique!" mais je sais pas, une force divine m'a forcé à faire ce post.

GRAND HIGH PRIEST-MARY MARY

Avant mon retour sur la capitale, j'aimerais vous envoyer de l'énergie solaire, vous faire danser et sautiller de joie avec ce pure morceau de house-broken beat venant d'un des pionniers de la house originelle de Chicago. Je vous présente Craig S.Loftis aka Grand High Priest. Sorti en 2006, "Mary Mary" mélange d'une manière atypique basse et batterie lourde soutenue par un fondamental Strictly House. Mais la quintessence de ce disque naît de l'utilisation du sample de Aretha Franklin "Mary don't you weep" extrait de son album "Amazing Grace"(1972). Time to party!

Before flying back to Paris, I'd like to send you solar energy,  make you jump and dance to this pure house-broken beat track coming from one the original house Chicago pioneer. Let me introduce you to Craig S.Loftis aka Grand High Priest. Out in 2006, "Mary Mary" mixes in an atypic way drums, a heavy bass maintained by a Strictly House fundamental. But the quintessence of this records borns out of the use of Aretha Franklin's sample "Mary don't you weep"from the "Amazing Grace"album(1972). Time to party!

lundi 7 juin 2010

IN SYNC-STORM 1992

The following comment comes from Lee In Sync himself, on the music released on "Storm":

"There are only 4 instruments in the track - all Roland, 2 SH-101s, 1 TR-808 and 1 TR-909. There was no hardware sequencer either. Everything was synched using the drum machine triggers. The notes were recorded on the SH-101 onboard sequencers, so the tune was very limited. Also, one of the SH-101s was not working properly. I could not record the same note twice in the sequencer for some reason. You can't really set up a more basic studio than I used for that track. The track was a production nightmare in reality. I am surprised it ever made it to vinyl. There is tape noise on the recording where the cassette deck level was way to low. But....it does sound like rain. It all went wrong but ended up right it seems".



Je ne peux décrire d'une meilleure manière l'histoire de ce grand classique de techno. J'avais juste envie d'y remettre un bon coup de Stabilo. Seule conclusion: Less is more!
I can't describe better the story of this all time classic techno. I just wanted to re-give a highlight on this one. The only conclusion: Less is more!


jeudi 3 juin 2010

FOUR TET-LOVE CRY

Encore un morceau qui se mix parfaitement aux bruits des vagues et aux sirènes des bateaux. Un véritable prolongement aux rayons du soleil.

Another track which can be a perfect mix to the sound of waves and to the boat's foghorn. A real extension of the sun rays.

ACTRESS- HUBBLE

Je profite de cette journée délicate et ensoleillée dans le Sud de la France pour vous proposer un titre tout en apesanteur. Voici Actress alias Darren J.Cunningham qui vient de sortir l'album "Splazsh" sur Honest Jon's Records. Toute mon attention s'est donc posée sur le morceau "Hubble". 8minutes50 flottantes, atmosphériques soutenues par quelques pointes dub-step prenant une belle dimension lors d'un séjour d'été au bord de l'eau.

Taking advantage of a sunny and delicate day in the south of France to introduce you to this weightlessness track. Here is Actress alias Darren J.Cunningham who's out with the album "Splazsh" on Honest Jon's Records. I turned my attention to the "Hubble" track. 8.5 floating atmospheric minutes sustained by few dub-step notes which take its whole dimension during a summer stay by the water.